LA GROSSESSE

oins dentaires enceinte

La grossesse représente une période de potentielle fragilité pour vos dents et vos gencives. Cette fragilité peut d'une part avoir des répercussions sur la santé de la maman mais également sur celle du foetus en cas d'infections gingivales ou dentaires mal ou non traitées.

Ainsi l'hygiène bucco-dentaire est trés importante pendant votre grossesse.

 

Recommandations avant d'être enceinte

 

Il est préférable de débuter une grossesse avec des dents et gencives saines. En effet, certaines pathologies bucco-dentaires sont plus difficiles à traiter chez la femme enceinte.

 

Il est donc recommandé d'entreprendre les soins nécessaires avant la grossesse afin d'éviter le stress et les éventuelles complications engendrées par un état bucco-dentaire dégradé.

 
 

Recommandations pendant la grossesse

 

Depuis 2010, la Haute autorité de santé préconise qu'un examen bucco-dentaire soit systématiquement réalisé au 4ème mois de la grossesse et que la patiente consulte au moindre doute d'affection bucco-dentaire. En effet la femme enceinte présente :

 

- un risque augmenté de caries et de problèmes des tissus de soutien de la dent (gencive, cément, ligament dentaire et alvéole dentaire),

 

- des complications plus importantes pour la mère et l'enfant en cas de douleurs et d'infections d'origine bucco-dentaires. La présence de caries et de maladies des tissus de soutien des dents est associée à un risque plus élevé d'accouchement prématuré et/ou de retard de croissance des foetus (naissance d'enfants de trop petit poids).

 

Ainsi n'hésitez jamais à consulter votre dentiste durant la grossesse car le recours à l'automédication par "peur du dentiste" peut également présenter des risques pour la maman et son futur enfant (surdosage en paracétamol, ou utilisation d'anti-inflammatoires de type ibuprofen qui sont contre-indiqués durant la grossesse).

 
 

Les soins dentaires pendant la grossesse

 

Les soins dentaires doivent être réalisés si possible entre le 4ème et le 8ème mois de grossesse.

Cependant en cas d'urgences, il est indispensable de consulter rapidement votre dentiste fin d'éviter une aggravation de la situation mettant en danger la maman mais également son futur enfant. Votre dentiste est en mesure de définir les soins urgents et ceux pouvant ou devant être différés à après la grossesse.

 

• L'examen radiographique :

Il n'y a pas de contre-indication chez la femme enceinte ou susceptible de l'être à effectuer une radiographie dentaire. En effet la dose de radiation délivrée au foetus lors d'une radiographie dentaire varie entre 0,3 μSv et 1 μSv ( μSv : microSievert est l'unité utilisée pour donner une évaluation de l'impact des rayonnements sur l'homme) ce qui est très inférieure aux radiations reçues de façon quotidienne par le foetus du fait des rayonnements présent dans la nature qui sont évaluées à plus de 7 μSv par jour.

 

• L'anesthésie dentaire :

Il n'y a pas de contre-indication à l'utilisation d'anesthésiques dentaires injectables au cours de la grossesse.

 

• L'utilisation des plombages (appelé désormais amalgames) dentaires :

Au cours de la grossesse et pendant l'allaitement, la pose et plus encore la dépose des plombages, doivent être évitées, sauf en cas de nécessité importante selon l'évaluation de votre dentiste.

 
 

Les 6 questions les plus souvent posées sur la santé bucco-dentaires

 

• Vomissements et reflux de la grossesses, sont-ils dangereux pour les dents ?

Les vomissements et reflux répétés fragilisent vos dents du fait de l’acidité qui à terme peut provoquer des caries. Pensez à bien vous rincer la bouche avec du bicarbonate de sodium (une cuillère à café dans un verre d’eau) ou avec un bain de bouche fluoré, ou au minimum à l’eau claire, et surtout attendez 30 minutes avant de vous brosser les dents car l’émail de vos dents est fragilisé.

 

• Mes gencives se mettent à saigner est ce normale ?

Oui, les changements hormonaux qui interviennent durant la grossesse rendent vos gencives plus sensibles à la plaque dentaire. Donc, plus que jamais, veillez à bien vous brosser les dents et les gencives, et complétez vos brossages éventuellement avec un bain de bouche.

Rapprochez vous de votre dentiste pour obtenir ses recommandations. Enfin, dès le début de votre grossesse, prenez rendez-vous chez votre dentiste qui contrôlera vos dents et vos gencives et procédera, si nécessaire, à un détartrage, éliminant ainsi une cause de plaque dentaire qui agresse quotidiennement vos gencives.
 

• Puis je faire soigner mes dents durant la grossesse ?

Oui, une visite de contrôle chez le dentiste s’impose dès le début de votre grossesse (de préférence le 4 ème mois) et des soins peuvent tout à fait être réalisés.

La période idéale pour les soins se situe entre la fin du 1er trimestre (4ème mois) et le 8ème mois, mais toute urgence peut être gérée en dehors de cette période.

Les traitements complexes (chirurgie, prothèses, etc...) seront de préférence à reporter après la naissance de votre enfant.

 

• Mon dentiste peut-il me faire des radios dentaires durant la grossesse ?

Oui, même si le nombre de clichés est à limiter au maximum. Sachez cependant que lors d’un cliché radio standard d’une dent (en soin dentaire), l’exposition du foetus aux rayons ionisants est 500 000 fois plus faible que le seuil admissible selon les recommandations françaises.

 

• Mon dentiste peut-il me faire une anesthésie locale durant la grossesse ?

Oui, votre dentiste pourra réaliser une anesthésie locale, il choisira un produit adapté au fait que vous soyez enceinte.

 
 

Les maladies dentaires fréquentes pendant la grossesse

 

La grossesse est responsable de l'apparition de certaines maladies spécifiques de la sphère bucco-dentaires.

 

• La gingivite gravidique :

est une inflammation de la gencive directement liée aux variations hormonales de la grossesse. Elle se caractérise principalement par une couleur rouge vive de la gencive parfois associée à des saignements. La gingivite gravidique toucherait environ 50 % des femmes enceintes.

Cette gingivite débute généralement au cours du troisième mois, et ne régresse qu'après l'accouchement. Elle peut parfois persister et devenir chronique en l'absence de traitement.

 

• L'épulis gravidique :

est une forme localisée de gingivite gravidique évoluant vers une augmentation pseudotumorale de la gencive. L'épulis gravidique a l'aspect d'un petit nodule peu sensible, arrondi, rouge, de consistance molle, saignant facilement au moindre contact et situé le plus souvent entre deux dents.

Cette affection est bien plus rare que la simple gingivite classique. Elle apparait généralement durant les 2 derniers trimestres de la grossesse et disparait après l'accouchement.

A noter : toute épulis gravidique devra être prélevée pour confirmation du diagnostic par examen de la lésion au microscope (examen anatomopathologique).

 

• Mobilité dentaire :

Durant la grossesse les mobilités dentaires sont supérieures à la normale. cette hypermobilité des dents serait due à une altération de l'articulation entre la dent et l'os maxillaire.

 

• Erosions dentaires :

peuvent apparaitre à la suite de vomissements répétés.

 

 

Rédacteur : docteur Romain GUILHERME

Mise à jour le 14 février 2015

 

Références Bibliographiques:

- Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé (ANAES), Parodontopathies : diagnostic et traitements, mai 2002, Recommandations de l'ANAES

- Haute autorité de santé (HAS), Stratégie de prévention de la carie dentaire : Synthèse et Recommandations, mars 2010, Recommandations de l'HAS.

- Haute autorité de santé (HAS), Guide des indications et des procédures des examens radiologiques en odontologie, 2006, Recommandations de l'HAS.

- Centre de référence des agents tératogène, anesthésie dentaire injectable, mise à jour, février 2011.

- Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), Le mercure des amalgames dentaires : état des lieux et recommandations, octobre 2012, Afssaps.