LA CONTRACEPTION

atch contraceptif

Le patch contraceptif que l’on colle soi-même sur la peau agit en délivrant un combiné d’hormones oestroprogestatives en continu.

Aussi efficace que la pilule contraceptive, le patch contraceptif diminue le risque d'oubli par rapport à la pilule. L'utilisation du patch contraceptif nécessite un suivi médical régulier au moins une fois par an et une bonne connaissance des modalités d'utilisation des patchs est indispensable pour éviter des erreurs de manipulation.

Délivré sous ordonnance, une boîte de 3 patchs (pour 4 semaines de protection) coûte environ 15 € et est non remboursé par l'Assurance maladie.

Le patch contraceptif : qu'est ce que c'est ?

 

Le patch contraceptif (aussi appelé "timbre contraceptif") est un timbre de moins de 5 cm, ovale ou carré, qui se colle directement sur la peau et se change toutes les semaines. 

Plus précisément, il doit être renouvelé chaque semaine durant 3 semaines. La quatrième semaine, en l'absence de patch et donc de diffusion hormonale, les règles surviennent.

Le patch contraceptif peut se coller n'importe où sur le corps, à l'exception de la poitrine qui est une zone trop sensible pour recevoir directement une forte charge d'hormone. L'emplacement du patch n'influe pas son efficacité.

Vous pouvez aussi changer son emplacement à chaque nouveau patch. 

Lorsqu'il est utilisé parfaitement, l'efficacité du patch s'élève à 99,7 %.
 

Le patch contraceptif : Comment ça marche ?

 

Contenant un progestatif et un œstrogène de synthèse (une hormone présente également dans l'anneau vaginal ou la pilule), il assure la protection contraceptive de la femme qui le porte en bloquant l'ovulation.

 

Le patch contraceptif : les précautions à prendre ?

Avec le patch contraceptif, il faut avoir les bons reflexes : 

  • remettre aussitôt en place un patch décollé,

  • mettre un nouveau patch s'il ne colle plus,

  • en cas de décollement prolongé ou de retard d'application selon les indications de la notice du médicament, avoir recours à la contraception d'urgence car il existe un risque de grossesse.

NB : Un patch peut se décoller sans que l'on s'en rende compte, il est possible de le refixer ou d'en mettre un autre dans les 24 heures qui suivent. 

Le patch contraceptif : les avantages 

  • Pratique au quotidien, lors des voyages ou des déplacements

  • Adhère très bien à la peau

  • Efficacité non altérée s'il est mouillé, dans la douche, à la piscine ou dans la mer.

  • Flux menstruel généralement moins abondant et qui dure moins longtemps.

  • Le patch peut atténuer les douleurs menstruelles et les symptômes de l'acné.

Le patch contraceptif : les effets secondaires

A qui s'adresse le patch contraceptif ?

Toute femme de moins de 45 ans pour qui la pilule n'est pas contre-indiquée peut utiliser un patch contraceptif.  Comme toute méthode de contraception, le patch nécessite une prescription médicale.

Le patch contraceptif : les contre-indications

 

Le patch est déconseillé aux femmes pesant plus de 90 kg, car la quantité nécessaire d'hormones serait insuffisante pour être convenablement protégée et il y aurait ainsi un risque de grossesse non désirée

Il est recommandé de cesser l'utilisation du patch dès l'apparition de symptômes anormaux (douleurs aux mollets, douleurs thoraciques, difficultés à respirer, migraine, etc.). 

Rédacteur : docteur Romain GUILHERME

Mise à jour le 12 janvier 2022

Références Bibliographiques:

https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/themes/contraception/methodes-contraception-hormonale#text_3321

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sexo-gyneco/2537880-patch-contraceptif-efficacite-mode-d-action-fonctionnement-marque-prix/