LA GROSSESSE

istériose

La listériose est une maladie particulièrement grave pendant la grossesse, tant pour la mère que pour l'enfant à naitre. Toute apparition d'une fièvre pendant la grossesse doit être considérée comme une listériose jusqu'à preuve du contraire !!! Alors méfiance et n'hésitez pas à consulter rapidement votre médecin d'autant plus qu'un traitement simple et efficace existe.


 

Qu'est ce que la listériose ?

 

La Listeria Monocytogenes est le parasite responsable de la listériose. La transmission à l’homme se fait par l’ingestion d’aliments contaminés.

Il n’existe aucune immunité, ni vaccin permettant de protéger la patiente avant sa grossesse, d’où l’importance des règles d’hygiène alimentaire. En France, le nombre de listérioses au cours de la grossesse et chez le nouveau-né a fortement baissé depuis les années 1980 avec  50 à 150 cas par an en dehors de phase épidémique notamment en 1992 avec 250 cas. Il s’agit donc d’une affection rare.

 

Du fait de la baisse de l’immunité pendant la grossesse, la mère est particulièrement sensible à cette infection, notamment au 3ème trimestre. Il existe un risque à la fois maternel et fœtal :

- Du côté maternel, même si l’infection se résume généralement à un simple syndrome grippal avec fièvre, fatigue, douleurs musculaires et articulaires, l’évolution peut parfois être particulièrement grave avec un risque de méningo-encéphalite et/ou septicémie maternelles.

- Du coté fœtal, le pronostic est particulièrement grave en cas d’atteinte maternelle. En effet, l’évolution de la maladie aboutit à 25% de morts fœtales in utero, 65% d’accouchements prématurés, et 9% de morts  néonatales pour les enfants survivants. Il existe également un nombre important de fausses-couches lorsque l’infection  a lieu au 1er ou au 2ème trimestre.

Cependant il est notable de rappeler que la listériose n’est responsable d’aucune malformation fœtale (contrairement à la toxoplasmose par exemple).

 

 

Quels sont les règles à respecter pour ne pas attraper la listériose pendant la grossesse ?

 

Il a été constaté que 2/3 des femmes atteintes de listériose identifiée avaient consommé au moins un aliment considéré comme à risque. Le rôle des règles d’hygiène alimentaire est donc primordial, même s’il ne faut pas céder à la panique, sachant que l’infection est particulièrement rare et qu’un traitement existe au moindre doute de contamination maternelle. Ainsi en cas de fièvre ou de syndrome grippal, consultez immédiatement votre gynécologue afin de mettre en place le traitement adapté. 

1. Résistance au froid

La listeria est résistante au froid (bactérie des frigos) mais sensible à la chaleur :

Ainsi les aliments consommés sans cuisson sont à risque, évitez donc de consommer :

- Des fromages au lait cru (ainsi que le fromage vendu râpé)

- Des poissons crus ou fumés, des coquillages crus, du surimi, du tarama…

- Des graines germées comme les graines de soja.

2. Dissémination facile

La bactérie se dissémine facilement entre les aliments, il convient donc de :

- Enlever la croute des fromages

- Laver soigneusement les légumes crus et les herbes aromatiques

- Bien cuire les aliments crus d’origine animale (viande, poissons, charcuterie crue telle que les lardons).

- Conserver les aliments crus séparément des aliments cuis

- Après la manipulation d’aliment crus, bien se laver les mains et les ustensiles de cuisine.

3.  Règles de base

Suivez les règles alimentaires de base :

- Bien réchauffer les restes alimentaires et plats préparés

- Nettoyer fréquemment avec de l’eau de javel votre réfrigérateur.

- S’assurer que la température du réfrigérateur est suffisamment basse (4°C).

- Respecter les dates de consommation des aliments.

Que dois je retenir au minimum sur la listériose ?

 

1. En cas de fièvre, consultez immédiatement votre médecin ou rendez vous aux urgences

2. Respectez les règles alimentaires présentées ci-dessus (3 encarts). 

 





 

Rédacteur : docteur Romain GUILHERME

Mise à jour le 11 février 2015

 

Références Bibliographiques:

- KB. Pezdirk et al., Listeria monocytogenes and diet during pregnancy; balancing nutrient intake adequacy v. adverse pregnancy outcomes, 2012, Public Health nutrition

- LF Lamont et al., Listeriosis in human pregnancy: a systematic review, 2011, J Perinat Med.